L’OSTENSION DE LA SAINTE TUNIQUE

Une ostension est l’événement au cours duquel la Sainte Tunique est montrée aux fidèles et au public, intégralement déployée. Elle n’a habituellement lieu que tous les cinquante ans à Argenteuil.

© MARIANNE POLLASTRO ET ALEXANDRE RIMOND, MAIRIE D’ARGENTEUILEn temps normal, la Sainte Tunique est conservée à Argenteuil dans un reliquaire ordinaire, qui se trouve dans une chapelle située à droite du chœur dans la basilique Saint Denys. Elle est roulée sur elle-même, et on n’en voit qu’un petit morceau à travers une petite vitre ronde. Les fidèles peuvent donc la vénérer, mais quasiment sans la voir.

LA TUNIQUE DÉPLOYÉE
Depuis deux siècles, la Sainte Tunique est déployée tous les cinquante ans (en 34 et 84 de chaque siècle) dans un grand reliquaire vertical. On l’installe sur un mannequin : elle est ainsi exposée à la vénération pendant un temps plus ou moins long. En 1884, la Sainte Tunique fut exposée 52 jours. En 1984, elle fut exposée seulement 9 jours. Cette façon de montrer la relique est ce qu’on appelle une ostension solennelle, du verbe latin ostendere, qui signifie « montrer » (le verbe a aussi donné « ostensoir », ou encore « ostentatoire »). Les ostensions passées ont attiré à chaque occasion des pèlerins venus de toute la France et de l’étranger. On estime que celle de 1984 a réuni 75 000 pèlerins.

UNE TRIPLE OCCASION
L’ostension de 2016 est exceptionnelle, et imprévue : il aurait normalement fallu attendre encore 18 ans avant de revoir la Sainte Tunique d’Argenteuil. L’évêque de Pontoise, Mgr Stanislas Lalanne, « Gardien de la Tunique », a décidé de la montrer aux chrétiens pour 3 raisons :

  • la célébration des 50 ans du Diocèse de Pontoise ;
  • la célébration des 150 ans de la basilique Saint Denys, reconstruite au XIXème siècle ;
  • l’année de la Miséricorde décrétée par le Pape François, qui commencera le 8 décembre 2015.

L’OSTENSION DE 2016
L’ostension de 2016 se déroulera de façon classique : le public sera invité à entrer dans la basilique Saint Denys d’Argenteuil, et à s’avancer jusqu’au chœur de l’église, où sera placée la Sainte Tunique, à l’intérieur de son grand reliquaire. à moins que l’on se trouve aux heures creuses, on ne s’arrêtera pas face à la relique : on passera devant dans un climat de silence et de prière, afin de ne pas ralentir le flux des visiteurs. Prévue pour durer 17 jours, du vendredi 25 mars au dimanche 10 avril, l’ostension de 2016 devrait attirer 150 000 personnes à Argenteuil, selon une estimation basse.

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone