Ostension exceptionnelle de la Sainte Tunique du Christ en 2016

La Sainte Tunique d’Argenteuil, le vêtement porté par le Christ pendant son chemin de croix, sera exposée au public du 25 mars au 10 avril 2016 dans la basilique Saint-Denys d’Argenteuil (Val d’Oise). A l’occasion de l’année Sainte de la Miséricorde décrétée par le Pape François, l’évêque de Pontoise Mgr Stanislas Lalanne a choisi de la dévoiler de façon exceptionnelle. Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues pour ce rendez-vous avec l’une des reliques les plus sacrées de la religion chrétienne.

La Sainte Tunique est conservée et vénérée à Argenteuil depuis plus de 1200 ans. La tradition chrétienne y reconnaît le vêtement que portait le Christ juste avant sa mort, mentionné dans les Évangiles (Jn 19, 23-24). Relique sacrée habituellement conservée à l’abri dans un reliquaire, la Sainte Tunique est montrée aux fidèles tous les 50 ans, lors d’une « ostension solennelle ». La dernière a eu lieu en 1984.

À l’occasion de l’année de la Miséricorde voulue par le Pape François, qui commencera le 8 décembre 2015 dans toute l’Église catholique, Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise et « Gardien de la Sainte Tunique », a décidé d’une ostension exceptionnelle du vêtement en 2016. Il l’a officiellement annoncé le dimanche 20 septembre 2015 à Argenteuil, où il installait comme curé et recteur de la basilique le Père Guy-Emmanuel Cariot, à qui il a confié l’organisation de l’événement. Ce rendez-vous aura une importance locale particulière puisqu’il coïncidera avec les 150 ans de la basilique et avec le 50ème anniversaire du diocèse de Pontoise.

Du Vendredi Saint 25 mars au dimanche 10 avril 2016, le public sera invité à découvrir ce vêtement unique, véritable « relique du Chemin de Croix », objet de méditation spirituelle sur les souffrances du Christ depuis des siècles, et trésor inestimable du patrimoine religieux français. L’ostension sera ouverte à tous sans exception.

80 000 personnes avaient assisté à l’ostension de la Sainte Tunique en 1984 : la basilique d’Argenteuil « se prépare à en recevoir plus de 150 000 en 2016 », venues de France et de l’étranger, annonce le Père Cariot. C’est donc un événement capital qui se prépare pour l’Eglise, en Ile-de-France, en France et en Europe.

Source : communiqué de presse du 22 septembre 2015

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone